Mes dernières chroniques :

vendredi 23 février 2018

Forget tomorrow, tome 3 : Live today de Pintip Dunn


Résumé :
Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !

Sur le papier, Olivia a tout pour être heureuse… Non seulement c’est la fille de la présidente Dresden, la femme toute-puissante qui dirige d’une main de fer la ville d’Eden City, mais c’est aussi la seule prophétesse du monde : elle est capable de voir les différents avenirs possibles de tous ceux qu’elle approche. Malgré tout, à seize ans, c’est surtout une adolescente mal dans sa peau. Loin de lui faciliter la vie, son pouvoir de précognition la terrorise, surtout depuis le jour où, à peine âgée de six ans, elle a vu sa mère perpétrer un génocide dans un lointain futur. Depuis, elle n’a de cesse d’éviter que son cauchemar ne se réalise. Mais quelle prise pourrait-elle bien avoir sur le Destin, elle qui s’est isolée pendant dix ans loin des autres pour échapper aux images et aux voix qui l’assaillaient sans cesse ?

Tout bascule le jour où Ryder Russel, l’un des membres les plus éminents du Réseau, une organisation dissidente redoutée du pouvoir, est capturé. Effarée, Olivia découvre le futur du jeune homme et assiste alors en direct à sa propre mise à mort : le garçon est destiné à devenir son bourreau ! C’est pour elle un terrible cas de conscience : mérite-t-il pour autant d’être torturé, lui qui se bat pour un avenir meilleur ? Se sachant condamnée – toutes ses visions ne le lui avaient-elles pas prédit ce tragique destin ? –, la jeune Précognitive ose pour la première fois défier sa mère et aide Ryder à s’échapper… avant de le suivre dans la clandestinité.

Commence alors pour les deux jeunes gens une course-poursuite contre le cours même du Temps. Avec une interrogation : et si la solution à tous leurs problèmes se trouvait contre toute attente, là, à portée de main, dans le présent ? Avec ce dernier volet, Pintip Dunn clôt en beauté cette trilogie dystopique haletante où ses héros, comme le Destin, ne cessent de jouer avec nos nerfs.

Mon avis :
Troisième et dernier tome de cette trilogie. Je n’ai regardé aucune information sur ce troisième tome et j’ai été surprise de voir qu’une fois encore le point de vue fût d’une différente personne. L’auteure a très bien su ficelé son histoire et son intrigue. Le fait de changer de point de vue entre chaque tome était intéressant.

On suit l’histoire du point de vue d’Olivia, la fille de la présidente Dresden. Son enfance fût très dur par rapport à sa précognition, puis elle sait que dans quelques jours elle va mourir, depuis toute petite elle a vu son avenir.

Ce tome est rempli de révélations. J’ai été surprise plusieurs fois, on a enfin les réponses à nos questions et ce dénouement fût très bien pour cette trilogie. On reste quand même avec le même groupe d’amis. Jessa et Callie sont toujours présentes.
Olivia est un personnage intéressant. On en apprend beaucoup sur elle et la présidente, Olivia a toujours été déçue par sa mère et avec ce qu’elle a fait c’est compréhensible.
Au fil des pages, on a hâte d’arriver à la fin du roman pour savoir ce que l’auteure nous a réservé pour le dénouement.

En conclusion, un troisième tome à la hauteur de la saga, tous les tomes sont prenants. Je ne me suis pas ennuyée avec cette trilogie. L’intrigue fût très bien ficelée du premier tome au dernier, de plus, l’histoire est prenante et les personnages sont intéressants. Je ne peux que recommander de découvrir cette saga !

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette magnifique découverte !

jeudi 22 février 2018

Harry Potter et l'enfant maudit de Jack Thorne & John Tiffany


Résumé :
Etre Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Mon avis :
La sortie de cet « huitième » opus avait fait beaucoup parler d’elle. Et oui, il n’’est pas écrit par J.K. Rowling et puis ce n’est pas un roman mais une pièce de théâtre. J’avais bien envie de découvrir ce livre alors je me suis lancée sans me prendre la tête comme une nouvelle histoire de Harry Potter et personnellement, j’ai passé un très bon moment. Il a été lu en vingt-quatre heures.

Des années après la grande bataille contre les forces du mal, on retrouve Harry qui vit sa vie tranquille au côté de Ginny et ses enfants. On va prendre le Poudlard Express et retrouver Poudlard grâce au cadet de Harry, Albus. Celui-ci rentre à Poudlard mais tout ne se passe comme prévu, la popularité de son père le pèse puis il va faire la rencontre d’une personne très intéressante – Scorpius, qui n’est autre que le fils de Drago Molefoy.

L’intrigue se met en place petit à petit. Pour ma part, j’ai bien aimé suivre l’histoire après d’Albus. Évidemment, Harry, Hermione, Ron, Ginny et Drago sont présents. L’intrigue est prenante, personnellement je l’ai trouvé intéressante, c’est une bonne suite pour les aventures de Harry.
Ça se lit très vite, j’ai été prise par l’histoire dès le début. Finalement, le fait que ça soit une pièce de théâtre ne m’a pas du tout dérangé. Évidemment, c’est un genre littéraire qui ne m’intéresse pas spécialement mais le côté Fantasy prend le dessus.

En conclusion, une bonne histoire dans la continuité des sept tomes de Harry Potter. Albus est un jeune garçon qui a envie de réussir par lui-même mais évidemment ces décisions ne sont toujours les bonnes. Je suis contente d’avoir découvert cette histoire, j’ai passé un bon moment.

Je tiens à remercier Gilles Paris et les éditions Folio Junior pour cette découverte !

mardi 13 février 2018

Quand tu descendras du ciel de Gabriel Katz


Résumé :
Et voilà, c'est encore Noël. Comme tous les ans, faute de voir décoller sa carrière de comédien raté, Benjamin Varenne enchaîne les petits boulots. Père Noël, démonstrateur, agitateur de clochette pour l'Armée du Salut... Cette fois-ci, il contrôle les sacs à l'entrée de l'Opéra de Paris, un job en apparence tranquille. En apparence.
Sauf quand on a le chic pour tomber amoureux d'une danseuse persécutée par un fan dangereusement obsessionnel, et qu'on se fait passer pour un garde du corps expérimenté pour la séduire - plus proche de Mr Bean que de Mr Bond. Benjamin va prendre ce rôle très (trop) au sérieux, et se retrouver aspiré dans un cercle infernal, des coulisses de l'Opéra jusqu'aux flamboyants palais de Venise.
Pour la tranquillité, on repassera.

Mon avis :
J'ai lu ce livre il y a un petit moment, c'est-à-dire en Décembre parfait pour Noël car l'histoire se passe juste avant Noël. J'ai lu N'oublie pas ton petit soulier dans le même genre de Gabriel Katz et j'avais passé un bon moment. D'ailleurs, ce tome-ci c'est un peu un tome deux car le personnage même principal est le même que N'oublie pas ton petit soulier et qu'il y a quelques références à ce qu'il s'est passé dans celui-ci.

On retrouve Ben embarqué - encore une fois - dans une drôle d'histoire. Ben est toujours sans travaille fixe, il est agent de sécurité à l'Opéra de Paris. Un soir, il va rencontrer une danseuse, qui en sortant de l'Opéra se fait harceler. Évidemment, elle est mignonne alors Ben en tant que gentleman qu'il est, il va lui proposer d'être son garde du corps sauf que l'histoire va prendre une tournure assez intéressante.
Ben est vraiment trop gentil. Ophélie est plus jeune que lui et elle va se servir de Ben, par moment j'ai eu envie de le secouer car cette fille n'est pas du tout faite pour lui. A se demander, s'il lui faudrait pas des lunettes lol.

L'intrigue est intéressante. Le début est assez long mais une fois qu'ils arrivent à Venise, il y a pas mal d'actions. Il prend son rôle de garde du corps très au sérieux. Il espère qu'Ophélie tombe dans ses bras mais celle-ci a une autre opportunité... A la fin du roman, on ne s’ennuie pas. On apprend a pas mal de découvertes.

En conclusion, j'ai encore passé un bon moment avec Ben. Il choisit à merveille les filles qui l'intéressent... Quelques passages drôles. Évidemment, Ben garde son humour jusqu'au bout. Même si le début est assez lent, l'intrigue est prenant et j'ai encore passé un bon moment grâce à Gabriel Katz.

Je tiens à remercier les éditions JC Lattès pour cette découverte !

dimanche 11 février 2018

Calendar girl, tome 01 : Janvier d'Audrey Carlan


Résumé :
Mia vit avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Elle rêve de devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père s'est mis à boire et à jouer. Il emprunte un million de dollars, qu'il perd et ne peut rembourser. Mia doit assumer la dette de son père. Quelle solution va-t-elle trouver ?

12 MOIS - 12 VILLES - 12 HOMMES

MIA RELÈVERA-T-ELLE SON INCROYABLE DÉFI ?

Mon avis :
L'année dernière, cette saga a fait beaucoup parler d'elle. Tous les mois, on a vu des tomes différents sortir et cette année ils sortent en poche. Donc je me suis laissée tenter pour découvrir enfin cette saga.

Je n'avais pas lu le résumé du premier tome donc j'ai commencé sans trop savoir de quoi parlait cette saga.
Mia doit trouver une très grosse somme d'argent. Son père se retrouve dans le coma et il a contracté des dettes. Pour aider son père, Mia va devoir changer de travail et devenir escort girl. Grâce à ce nouveau travail, elle va pouvoir rembourse la dette en un an.

Mia stress et se pose beaucoup de questions car c'est tout nouveau pour elle Son premier client se nomme Wes, il vit à Los Angeles. Pour sa première mission, tout se passe très bien. Wes est vraiment un homme beau et gentil. De suite le courant est passé entre eux. Après ce premier client, Mia est moins stressée mais est-ce que le prochain client sera autant sympathique que Wes ? A voir dans le deuxième tome !

En conclusion, un premier tome intéressant. Il est court et se lit rapidement. Par contre, un peu plus de détails ne m'aurait pas dérangé. J'ai quand même hâte de découvrir le prochain client de Mia.

Je tiens à remercier les éditions Le livre de poche pour cette découverte !

Bilan '68 Janvier 2018


Salut ! 
Je profite de mon dimanche pour vous montrer mon bilan de Janvier 2018 :) 
Sept romans, six comics & quatre BD !! Enfin la lecture revient !!! 

Romans


Le club, tome 3 : Love de Lauren Rowe (299 pages)

Quand vient la vague de Manon Fargetton & Jean-Christophe Tixier (267 pages)

Aelfic de Patrick McSpare (266 pages)

A pile ou face de Samantha Bailly (248 pages)

Faux frère, vrai secret d'Olivier Gay (283 pages)

L'invocateur, tome 3 : Mage-guerrier de Taran Matharu (393 pages)

Calendar girl, tome 01 : Janvier d'Audrey Carlan (211 pages)

Sous-total : 1 967 pages ! Je reprends la lecture avec des petits romans mais c'est mieux que rien :)

Comics :


Earth 2, tome 2 : Secrets et origines de James Robinson & Nicola Scott (223 pages)

Nightwing, tome 3 : Hécatombe de Kyle Higgins, Scott Snyder, Tom De Falco & Collectif (176 pages)

Nightwing, tome 4 : Sweet home Chicago de Kyle Higgins, Brett Booth, Will Conrad & Norm Rapmund (144 pages)

Earth 2, tome 3 : L'ère des ténèbres de James Robinson & Nicola Scott (288 pages)

Earth 2, tome 4 : La fin du monde - 1ère partie de Daniel H. Wilson, Marguerite Bennett, Mike Johnson & Tom Taylor (376 pages)

Superman/Wonder Woman, tome 3 : Révélations de Peter J. Tomasi & Doug Mahnke (232 pages)

Sous-total : 1 439 pages ! Avec des romans, c'est bien d'être accompagné des comics :)

BD

Astérix, tome 37 : Astérix et la transitalique de Jean-Yves Ferri, Didier Conrad, René Goscinny & Albert Uderzo (48 pages)

Rhapsody, tome 3 : Ouverture de Rutile & Kappou (48 pages)

Les Campbell, tome 4 : L'or de San Brandamo de José-Luis Munuera (56 pages)

Princesse Sara, tome 10 : La guerre des automates d'Audrey Alwett, Nora Moretti & Marina Duclos (48 pages)

Sous-total : 200 pages ! Réinscription à la médiathèque pour finir des sagas commencées :)


Total : 3 606 pages ! Reprise en douceur :) contente que les nausées soient passées ! Je peux reprendre la lecture hihi !!! 

mardi 30 janvier 2018

Quand vient la vague de Manon Fargetton & Jean-Christophe Tixier


Résumé :
Bouleversée, Nina quitte la maison familiale et jette ses clés dans une bouche d’égout… Quelques mois plus tard, Clément, son frère, se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, cette « vague » qui l’a submergée, l’obligeant à disparaître...

Mon avis :
Étant en panne de lecture depuis deux mois, j'ai commencé ce livre en espérant ne trop mettre de temps. Et finalement je l’ai lu en moins de deux jours. C’est un livre très prenant et qui se lit rapidement.

Dès le début le livre est addictif. Pour ma part, une fois que je l’ai commencé j’ai eu du mal à lâcher le livre. On suit l’histoire du point de vue de Clément. Entre les chapitres, les auteurs ont inséré des parties du passé de Nina. Au fil des pages, on apprend pourquoi elle a décidé de s’enfuir de chez elle.
Sauf que Nina n’est pas encore majeure. Même si les policiers effectuent moins de recherche, elle est encore un peu recherchée. A partir du moment qu’elle aura dix-huits ans, toutes les recherches s’arrêteront. Clément n’arrive plus à vivre en se demandant si sa sœur est toujours en vie ou non, c’est pour celle qu’il part à sa recherche mais il doit le faire en deux mois car Nina est bientôt majeure. Clément va faire certaines découvertes qui vont changer sa vie.

Clément et Nina ne vont pas réagir de la même façon quand ils découvrent certaines choses. J’ai bien aimé voir la différence entre eux. Tout au long du roman, on se demande ce que les auteurs nous réservent comme dénouement. J’ai été surprise par toute l’histoire. Il faut dire que le livre se lit tellement vite qu’on n’a pas le temps de se poser des questions.

En conclusion, un livre que je recommande. L’intrigue est prenante et bien ficelée. Les personnages sont touchants, on se met à la recherche de Nina en accompagnant Clément dès la première page. Ce livre écrit à quatre mains est pour ma part, une belle réussite.

Je tiens à remercier les éditions Rageot pour cette magnifique découverte !

vendredi 26 janvier 2018

Le club, tome 3 : Love de Lauren Rowe




Résumé :
Sarah et Jonas décident d'en finir une bonne fois pour toutes avec le Club et ses manoeuvres plus que douteuses. Il leur faut désormais avoir une totale confiance l'un envers l'autre s'ils veulent que plus rien ne se dresse entre eux. Lorsque les événements les mènent jusqu'à Las Vegas, ils sont loin d'imaginer ce qui les y attends...

Mon avis :
Après avoir passé un meilleur moment avec le second tome de la saga, j'avais hâte de lire ce troisième tome. Finalement, je ressors de ce tome mitigée. Pour ma part, c'est le deuxième tome que j'ai le plus apprécié.

Dans ce tome, l'intrigue est à son comble. Le Club est présent et la menace envers Sarah est très présente. Ce n'est pas l'intrigue qui m'a dérange, c'est Jonas.

On a du suspense, des découvertes très intéressantes concernant Le Club. Puis Sarah et Jonas ne sont pas seuls, ils sont accompagnés de Josh, Kat et d'un geek en informatique. L'histoire est bien ficelée, le dénouement de la saga est parfaite pour les personnages.

Pour en revenir à ce qui m'a dérangé donc, ce fût Jonas. Du moment qu'il a su dire à Sarah "Je t'aime", ils ne se sont pas arrêtés. C'était trop de "Je t'aime" pour moi. L'auteure a trop consacré de temps à leur "Je t'aime" je trouve.

En conclusion, une saga qui ne pas complètement emballé. Le second tome était prenant mais les deux autres un peu moins. Dans ce tome ce qui m'a plu c'est l'histoire autour du Club. Le dénouement de la saga est bien !

Je tiens à remercier les éditions Emoi pour cette découverte !